Droits d'auteurs et citations

Tous les éléments publiés sur ce blog peuvent être utilisés avec l'accord de l'auteur du blog et A LA CONDITION de citer les sources utilisées (qu'il s'agisse du ou des billets utilisés comme des auteurs cités dans le blog). Merci de respecter les droits d'auteur (pour tous les textes et documents utilisés dans le blog, y compris pour les auteurs cités). Pour me contacter : benedicte.tratnjek[at]gmail.com

dimanche 30 mai 2010

Exposition "La ville dessinée. Architecture et bande dessinée"


Le 9 juin 2010, s'ouvrira une exposition consacrée à "La ville dessinée. Architecture et bande dessinée" à la Cité de l'architecture et du patrimoine (Palais Chaillot, 1 place du Trocadéro, Paris 16ème arrondissement). L'exposition durera jusqu'au 28 novembre 2010. Elle sera l'occasion de confronter les espaces imaginés et les représentations des espaces réels.


Présentation de l'exposition :
"L’exposition « La ville dessinée », sur 1000 m2, présente au grand public, ou rappelle aux exégètes de la bande dessinée, les relations qu’entretiennent la bande dessinée et l’architecture.

Dès ses origines, la bande dessinée puise dans l’imaginaire que suggèrent les villes une partie de son univers. La ville peut même devenir un personnage à part entière. Rappelons-nous les albums iconiques comme «La Marque jaune» de E.P. Jacobs (1953), où les docks brumeux de Londres sont bien plus qu'un décor.

L’exposition abordera bien des aspects de l’interprétation de la ville dans la bande dessinée. Le propos sera chronologique, du début du XXe siècle à nos jours avec, pour conclure, une présentation de projets spécifiques. Cette chronologie sera interrompue par des références aux métropoles, lieux de tous les imaginaires, comme New-York, Paris ou Tokyo. L’exposition suggérera également les filiations ou affinités entre auteurs de différentes générations.

L’exposition «La ville dessinée» s’attachera à présenter au plus large public ce qu’est aujourd’hui la densité artistique et culturelle de la bande dessinée. Elle valorisera, par un travail scénographique inédit sur la lumière et l’espace, la présentation des oeuvres sous des formats et des supports différents que sont les planches originales, mais également les tableaux, les fresques, les dessins animés, les films, la 3D… Plus de 150 auteurs internationaux et quelque 250 oeuvres contribuent à cette exposition qui se veut également une réflexion sur la période actuelle où la bande dessinée franchit de nouvelles frontières en matière de création.

Dans cette perspective, une commande artistique sera présentée sous la forme d’une installation. Un parcours pour le jeune public sera également aménagé.

Cette exposition est un dialogue entre l’architecture et la bande dessinée. Des maquettes, des esquisses, des projets ou des réalisations de villes, bâtiments publics ou villas, des utopies dessinées par les plus grands architectes rappelleront cette familiarité des imaginaires respectifs.

Afin que le mariage entre l’architecture et la bande dessinée soit pleinement réussi, la Cité a fait le choix de recourir à un double commissariat, en associant Jean-Marc Thévenet, directeur du festival international de la bande dessinée d’Angoulême de 1998 à 2006, à Francis Rambert, directeur de l’Institut français d’architecture."


L'expérience proposée dans cette exposition est prolongée dans le blog Archi & BD ! qui propose une présentation complète de cette exposition et des informations pratiques, mais surtout des entretiens avec des dessinateurs de BD sur le rapport intime de la BD à la ville.

A découvrir (parmi d'autres...) :

  • "La ville comme source d'inspiration pour la BD" par Frédéric Bézian
  • "La bande dessinée, le territoire et l'architecture" par Frédéric Bézian
  • "L'histoire de la bande dessinée et ses rapports avec l'architecture" par Benoît Peeters
  • "La ville et la bande dessinée" par Joe Pinelli




1 commentaire:

mariesophie a dit…

Article très intéressant !!! Une exposition qui donne envie de se replonger dans le monde des villes...Merci pour ce billet !