Droits d'auteurs et citations

Tous les éléments publiés sur ce blog peuvent être utilisés avec l'accord de l'auteur du blog et A LA CONDITION de citer les sources utilisées (qu'il s'agisse du ou des billets utilisés comme des auteurs cités dans le blog). Merci de respecter les droits d'auteur (pour tous les textes et documents utilisés dans le blog, y compris pour les auteurs cités). Pour me contacter : benedicte.tratnjek[at]gmail.com

dimanche 27 décembre 2009

Un noël géographique


Pour clore ces fêtes de Noël et vous souhaiter à tous de profiter des festivités de fin d'année, quelques liens vers des réflexions sur l'implication de la réflexion géographique pour comprendre et étudier Noël. En témoigne ce dossier de Marc Lohez ("Edition de Noël", Les Cafés géographiques, 5 décembre 2004). En plus d'une carte montrant la naissance et la diffusion du mythe du Père Noël, on découvre ainsi la pertinence des questionnements géographiques pour interroger la dimension spatiale de cette fête et de son personnage emblématique, à travers des réflexions sur les espaces du Père Noël (notamment autour de la question de sa mondialisation, sur les objets symbolisant ces fêtes (crêches et sapins), sur la géographie des saveurs dans les repas de Noël (notamment autour de produits emblématiques de ces fêtes tels que les huîtres et le vin, mais également sur les circuits parcourus par les produits alimentaires pour arriver dans nos assiettes et ainsi composer le repas vécu comme traditionnel), ou encore sur la géopolitique du Père Noël.

Ces différentes réflexions géographiques font écho à de nombreux articles parus dans nos journaux ces jours-ci, et montrent l'intérêt des questionnements sur les fêtes de Noël, depuis la mise en tourisme des marchés de Noël (et parfois même leur exportation) ou même de la maison du Père Noël dans divers lieux (qui se disputent la primauté de cet espace mythique), jusqu'à la diversité des manières de célébrer cette fête de par le monde (témoignant que la mondialisation n'est pas synonyme d'uniformisation), la question de l'utilisation d'objets hautement symboliques (tels que le sapin) d'une fête aux valeurs chrétiennes malgré sa laïcisation dans certaines parties du monde, les tensions géopolitiques qui existent dans certaines régions du monde autour de la célébration de cette fête (parce que Noël est un moment symbolique qui s'exprime dans des territoires), la question de la gestion des déchets provoqués par ces fêtes, ou l'utilisation des nouvelles technologies de l'information (dont les géographes montrent les dimensions spatiales, à l'instar du blog d'Arthur Devriendt ou des Actes du Festival de géographie de 2005 sur la thématique "Le monde en réseaux. Lieux visibles, liens invisibles") pour faire suivre "en direct" à des internautes du monde entier le parcours du Père Noël à travers Google Earth. Et ces questions se recoupent, comme en témoigne cette extraterritorialisation de la dispute territoriale qui opposent Serbes et Albanais au Kosovo dans le cyber-espace, autour de la question de la légitimité des fêtes de Noël dans un territoire où la question de l'identité reste un point de tension très fort.

De quoi alimenter vos réflexions sur les fêtes qui viennent de se dérouler... et vous souhaiter une très bonne fin d'année !



3 commentaires:

Tratnjek Bénédicte a dit…

A ajouter à cette liste (non exhaustive bien évidemment !), le commentaire d'Yves Cadiou sur le blog d'Olivier Kempf Etudes géopolitiques Européennes et Atlantiques qui propose de précieux éléments de réflexion sur une géopolitique de Noël :

http://www.egeablog.net/dotclear/index.php?post/2009/12/24/Joyeux-No%C3%ABl

mariesophie a dit…

Extra cet article !!!

Tratnjek Bénédicte a dit…

A lire absolument un long billet passionnant publié sur le blog Monde géonumérique, tenu par Thierry Joliveau (géographe enseignant à l'Université de Saint-Etienne), intitulé "Géolocaliser le Père Noël"

http://mondegeonumerique.wordpress.com/2009/12/23/geolocaliser-le-pere-noel/